Bout de papier

Fabriquer une matrice d’embossage

Les matrices d’embossage disponibles sur le marché sont souvent trop petites par rapport à mes besoins. J’ai donc tenté de fabriquer mes propres kits d’embossage. Je vous indique dans cet article comment j’ai procédé.

Je souhaite pouvoir disposer de la plus grande surface possible et que ma matrice d’embossage soit bien stabilisée sur la plaque.
J’ai donc relevé les mesures de mes plaques.

Créer le motif d’embossage

J’ai commencé par créer le gabarit à l’aide des mesures précédemment relevées puis ai créé mon motif d’embossage dans Illustrator, mais Inkscape ou même Silhouette Studio aurait pu convenir. Laissez parler votre imagination, mais évitez les motifs trop fins et/ou trop proches les uns des autres (la matrice ne sera constituée que de papier…).

Cette matrice d’embossage est constituée de deux pièces :

  1. une matrice pour le motif
  2. une base « support »

Pour éviter que la matrice d’embossage ne flotte sur la plaque, j’ai ajouté des « bords » qui viendront se rabattre sur chaque côté de la plaque.
À la différence de la Vagabond qui disposent de volets rabattables se plaquant contre la Platform Shim grâce à des ressorts, il semblerait que ces « bords » soient gênant sur la BigShot  : il vous suffit de supprimer les « bords » latéraux…

Découper et assembler la matrice d’embossage

J’ai enregistré le tout en .svg, l’ai importé dans Silhouette Studio Designer puis ai lancé la découpe sur la Cameo. Comme papier, j’ai utilisé du DCP Clairefontaine 300 g.

J’ai encollé toute la surface de la forme « support », puis l’ai collée, bien centrée sur la forme du motif.

La forme « support » est très légèrement plus petite que la forme du motif. C’est fait exprès pour ne pas que les rabats butent contre elle. Il faut donc bien veiller à la centrer sur la forme du motif.

Puisqu’on encolle toute la surface du support, je vous conseille de prendre le temps de bien laisser sècher la colle avant d’embosser votre papier.
Même si la colle vous semble sèche au toucher, il se peut qu’elle ne le soit qu’en surface. Mais avec la pression exercée lors de l’embossage, la surface sèche va « transpirer » et laisser passer la colle encore humide au-dessous. Laissez donc le temps au temps.
Dans le cas contraire, lors de l’embossage, votre papier va rencontrer la colle (pas suffisament sèchée) au fond du motif et, si vous ne déchirez pas votre papier en voulant le décoller, il risque d’être tâché par la colle…

Quand la colle a eu le temps de bien sècher, je marque les plis des rabats en prenant appui sur la plaque que j’ai placé sur la matrice d’embossage, côté support.

La plaque posée sur l’envers de la matrice d’embossage : les rabats empêcheront que la matrice ne bouge lors de l’embossage.

La matrice d’embossage dont les rabats entourent bien la plaque.

Fabriquer le tapis d’embossage

Comme tapis d’embossage, j’ai utilisé une plaque de cuisson en silicone…

… que j’ai découpé aux dimensions de la plaque.

Composer le sandwich d’embossage

Le « sandwich » d’embossage est composé des couches suivantes :

Sur la Platform Shim, avec ou sans la feuille Solo Shim, il y a :

  • Une couche de feuilles dont le nombre varie en fonction de l’épaisseur du papier à embosser et/ou de l’effet recherché (plus ou moins prononcé) ;
  • La plaque du dessous recouverte de la matrice d’embossage que l’on a fabriqué ;
  • Le papier à embosser ;
  • Le tapis d’embossage « maison » en silicone ;
  • Une feuille anti-adhérante pour ne pas que le tapis en silicone « colle » à la plaque supérieure ;
  • La plaque de dessus.

Lors de l’embossage, sous la pression, le tapis en silicone s’écrase, donc se dilate. S’il adhère à la plaque, il n’aura d’autre possibilité de « s’échapper » qu’en glissant sur le papier. Ce faisant, il endommagera le papier à embosser…
Alors qu’en mettant un papier anti-adhérant (un simple mouchoir en papier taillé au bon format), c’est lui qui « absorbera » le glissement.

Les tapis d’embossage vendus dans le commerce sont d’ailleurs saupoudrés d’un genre de talc.
Mais au fil des embossages, a force de se dilater puis se re-contracter, le « talc » pénètre dans le silicone, l’empêchant de retrouver sa forme/épaisseur d’origine.

Exemples d’embossage « maison »

Les embossages « maison » n’ont plus grand chose à envier aux embossages achetés dans le commerce.

Laissez libre court à votre imagination…

Accédez au format XL !

Vous pouvez télécharger le gabarit adapté aux plaques de découpe mesurant
15,5 cm x 22,5 cm (BigShot et Vagabond Sizzix).
Pour les autres machines ou autres formats de plaque, vous pourrez modifier le gabarit en conséquence…
Fichier .studio compressé au format .zip :

Télécharger le gabarit

Vos commentaires sont les bienvenus. Ils sont motivant et m’encouragent à vous proposer d’autres astuces et tutoriels.

P-S. : Vos commentaires sont ma seule récompense.
Alors si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à laisser un petit mot…

31 commentaires

  1. bb84 dit :

    Merci pour le tuto sur les plaques d’embossage ! J’ai la caméo depuis un mois et je viens de réaliser mes 1eres plaque grâce à ce tuto super bien fait. Comme je n’avais pas de DCP 300 g, j’ai découpé 2 fois en 250g et j’ai collé les 2 ensemble. Résultat impeccable ! Je suis contente car avec la Caméo, je réalise vraiment des économies en dies , plaques d’embossage et pochoirs.

  2. marie laure dit :

    Bonjour
    Je viens de recevoir la texture boutique et je cherchais comment faire une matrice d’embossage. ..encore une fois je trouve ma réponse ici,un tuto clair precis même pour une grande debutante comme moi….bref merci de partager tout ça!

  3. kitine dit :

    merci pour ses astuces
    créer mes matrices avec silhouette ne me posent à priori pas de problème
    j’ai essayé avec du 270 g que j’ai double pour la matrice
    j’utilise la « texture boutique » pour embosser
    j’ai essayé a vec des tapis d’ordi pour la souris à la place de la feuille de silicone j’en ai mis deux l’un derriere l’autre
    cela embosse mais pas terrible enfin pas du tout ce que jattendais
    le tapis de siliconne me semble tres fin, mais peut etre plus efficace que mon tapis de souris (ep 3 mm
    il y a quelque chose que je n’ai pas compris
    sur quoi colles tu la matrice que tu as crée
    merci de me répondre sur le mail

  4. michele dit :

    joyeux noel
    j’ai acheté des plaques d’embossage et découpe pour ma cuttlebug, pour embosser j’ai utilisé la feuille de silicone
    mon probléme :
    je découpe la forme , ensuite je retoure ma plaque pour embosser l’embossage se fait trés bien , mais ma feuille de silcone se découpe avec le coté découpe de ma plaque
    comment dois-je utiliser la feuille de silicone
    merci pour vos conseils

    michele

  5. Reneessance dit :

    Bonjour je viens de voir tes plaques d’embossages ! super ! je vais essayer d’en faire mais il faut du carton assez epais et il faut que le couteau coupe bien je pense – si j’ai bien compriis une fois la decoupe faite on la colle sur un autre support ? moi je viens de commander le kip tampon pour la caméo il me tarde d’essayer – bisou bonne semaine et merci pour l’idée

  6. Merci beaucoup pour toutes ces astuces qui vont me faciliter la vie, je viens d’en faire le tour. Pour coller la trame découpée sur le support, quelle colle utiliser ?

Laisser un commentaire

Bon ou mauvais les commentaires sont motivants. Alors n'hésitez pas…

M'avertir d'un nouvel article
Spécifiez les rubriques pour lesquelles vous souhaitez être averti(e) des nouveautés: