Bout de papier

Fabriquer une matrice d’embossage

Les matrices d’embossage disponibles sur le marché sont souvent trop petites par rapport à mes besoins. J’ai donc tenté de fabriquer mes propres kits d’embossage. Je vous indique dans cet article comment j’ai procédé.

Je souhaite pouvoir disposer de la plus grande surface possible et que ma matrice d’embossage soit bien stabilisée sur la plaque.
J’ai donc relevé les mesures de mes plaques.

Créer le motif d’embossage

J’ai commencé par créer le gabarit à l’aide des mesures précédemment relevées puis ai créé mon motif d’embossage dans Illustrator, mais Inkscape ou même Silhouette Studio aurait pu convenir. Laissez parler votre imagination, mais évitez les motifs trop fins et/ou trop proches les uns des autres (la matrice ne sera constituée que de papier…).

Cette matrice d’embossage est constituée de deux pièces :

  1. une matrice pour le motif
  2. une base « support »

Pour éviter que la matrice d’embossage ne flotte sur la plaque, j’ai ajouté des « bords » qui viendront se rabattre sur chaque côté de la plaque.
À la différence de la Vagabond qui disposent de volets rabattables se plaquant contre la Platform Shim grâce à des ressorts, il semblerait que ces « bords » soient gênant sur la BigShot : il vous suffit de supprimer les « bords » latéraux…

Découper et assembler la matrice d’embossage

J’ai enregistré le tout en .svg, l’ai importé dans Silhouette Studio Designer puis ai lancé la découpe sur la Cameo. Comme papier, j’ai utilisé du DCP Clairefontaine 300 g.

J’ai encollé toute la surface de la forme « support », puis l’ai collée, bien centrée sur la forme du motif.

La forme « support » est très légèrement plus petite que la forme du motif. C’est fait exprès pour ne pas que les rabats butent contre elle. Il faut donc bien veiller à la centrer sur la forme du motif.

Puisqu’on encolle toute la surface du support, je vous conseille de prendre le temps de bien laisser sècher la colle avant d’embosser votre papier.
Même si la colle vous semble sèche au toucher, il se peut qu’elle ne le soit qu’en surface. Mais avec la pression exercée lors de l’embossage, la surface sèche va « transpirer » et laisser passer la colle encore humide au-dessous. Laissez donc le temps au temps.
Dans le cas contraire, lors de l’embossage, votre papier va rencontrer la colle (pas suffisament sèchée) au fond du motif et, si vous ne déchirez pas votre papier en voulant le décoller, il risque d’être tâché par la colle…

Quand la colle a eu le temps de bien sècher, je marque les plis des rabats en prenant appui sur la plaque que j’ai placé sur la matrice d’embossage, côté support.

La plaque posée sur l’envers de la matrice d’embossage : les rabats empêcheront que la matrice ne bouge lors de l’embossage.

La matrice d’embossage dont les rabats entourent bien la plaque.

Fabriquer le tapis d’embossage

Comme tapis d’embossage, j’ai utilisé une plaque de cuisson en silicone…

… que j’ai découpé aux dimensions de la plaque.

Composer le sandwich d’embossage

Le « sandwich » d’embossage est composé des couches suivantes :

Sur la Platform Shim, avec ou sans la feuille Solo Shim, il y a :

  • Une couche de feuilles dont le nombre varie en fonction de l’épaisseur du papier à embosser et/ou de l’effet recherché (plus ou moins prononcé) ;
  • La plaque du dessous recouverte de la matrice d’embossage que l’on a fabriqué ;
  • Le papier à embosser ;
  • Le tapis d’embossage « maison » en silicone ;
  • Une feuille anti-adhérante pour ne pas que le tapis en silicone « colle » à la plaque supérieure ;
  • La plaque de dessus.

Lors de l’embossage, sous la pression, le tapis en silicone s’écrase, donc se dilate. S’il adhère à la plaque, il n’aura d’autre possibilité de « s’échapper » qu’en glissant sur le papier. Ce faisant, il endommagera le papier à embosser…
Alors qu’en mettant un papier anti-adhérant (un simple mouchoir en papier taillé au bon format), c’est lui qui « absorbera » le glissement.

Les tapis d’embossage vendus dans le commerce sont d’ailleurs saupoudrés d’un genre de talc.
Mais au fil des embossages, a force de se dilater puis se re-contracter, le « talc » pénètre dans le silicone, l’empêchant de retrouver sa forme/épaisseur d’origine.

Exemples d’embossage « maison »

Les embossages « maison » n’ont plus grand chose à envier aux embossages achetés dans le commerce.

Laissez libre court à votre imagination…

Accédez au format XL !

Vous pouvez télécharger le gabarit adapté aux plaques de découpe mesurant
15,5 cm x 22,5 cm (BigShot et Vagabond Sizzix).
Pour les autres machines ou autres formats de plaque, vous pourrez modifier le gabarit en conséquence…
Fichier .studio compressé au format .zip :

Télécharger le gabarit

Vos commentaires sont les bienvenus. Ils sont motivant et m’encouragent à vous proposer d’autres astuces et tutoriels.

P-S. : Vos commentaires sont ma seule récompense.
Alors si vous appréciez cet article, n’hésitez pas à laisser un petit mot…

39 commentaires

  1. calidune dit :

    J’ai une silhouette cameo depuis quelques mois, un vrai plaisir et je viens de recevoir une bigshot en cadeau d’anniversaire. Je pense l’utiliser uniquement pour embosser et toutes tes explications pour créer des plaques personnalisées constituent un cadeau supplémentaire.
    J’espère être capable de faire de jolies choses.
    Un grand, un énorme merci à toi !

  2. lilas dit :

    c’est magique ce qu’on peut faire avec cette machine, j’aurai jamais pensé que c’était possible (mais il fallait trouver le magicien ! ) merci beaucoup

  3. Scrapbonheur dit :

    Je suis tout simplement bluffée!!!
    Bravo!

  4. Tristan dit :

    salut sinon il y a moyen de faire de l’embossage directement avec la caméo en faisant un petit bidouillage!

    • BoutDePapier dit :

      Bonjour Tristan,

      là, tu en dis trop et pas assez. Ce qui serait utile, c’est de nous faire profiter de ton « bidouillage » en nous expliquant en quoi il consiste.

      Belle journée,

      Philippe

    • Tristan dit :

      avec plaisir.
      il faut un peu de matériel pour ça:
      -une pointe a embosser de marque rhayer celle avec le manche en bois
      -un porte stylo caméo
      – une feuille de cuisson silicone

      on colle la feuille de cuisson sur une feuille de transport
      on utilise la pointe a embosser dan le porte stylo (celle avec le manche en bois de rhayer rentre impeccable mais avec le nouveau pen holder qui vient de sortie chez Silhouette America n’importe quelle pointe devrai convenir)
      ensuite on utilise du scotch repositionnable pour coller la feuille à embosser sur la feuille de cuisson et la caméo est prête a l’emploi pour embosser toutes les formes que vous voulez
      il juste une seul limite c’est ça n’embossera que les contours et pas la forme en plein.
      la pointe à embossé peut être remplacée par une pointe à engraver rendant possible l’engravage de fine plaque d’aluminium ou de feuille d’alu bi-color
      Mais rendons à César ce qui appartient à César merci a Amy Chomas de amy chomas création qui vous expliquera mieux que moi la marche a suivre avec les super vidéo qu’elle met sur youtube

    • BoutDePapier dit :

      Il y a un moment déjà je m’étais essayé à l’embossage avec le Cri-Kit (Il doit y avoir un sujet à ce propos sur Crafty). J’avais testé avec la feuille de cuisson en silicone, mais je la trouve trop ferme, le résultat n’était pas probant à mon goût, pas suffisamment marqué. Le mieux que j’avais obtenu, c’était en gravant du papier calque.
      Mais par rapport aux papiers que je manipule, plutôt épais, la Cameo n’est pas assez puissante.
      Pour des épaisseurs plus « classiques » (<= à 210 g) peut-être que le nouveau kit d'embossage que vient de sortir Silhouette pourrait convenir ?

    • Tristan dit :

      éventuellement, il faudrait arriver a trouver une feuille similaire la feuille de cuisson mais en moins rigide pour moins forcer avec la caméo.
      J’apporte une correction a ce que je disais plus haut pour le remplissage en utilisant la fonction croquis on aura pas un remplissage plein mais on peut arriver à faire des choses
      sinon Amy Chomas propose des kit d’embossage engravage qui on l’air de tenir la route le seul inconvénient c’est que c’est au us et qu’il y a les frais de douane en plus car il n’y as pas de revendeur agréé des ses produit en France .

  5. Tristan dit :

    en utilisant cette technique on devrait pouvoir réaliser carrément des classeur d’embossage non?!

  6. oliviane dit :

    Merci pour le tuto et le partage , j’adore quand on peut associer différentes techniques et réaliser ses envies !!
    Quand en plus c’est économique c’est encore mieux !!

  7. Stephanie dit :

    Épatant !
    Je cherche à droite à gauche pour vérifier l’interet d’acheter une caméo (je me suis lancee dans le scrap en sept 2012 seulement mais j’ai deja la big shot, et puis 300 € tout de meme autant l’utiliser après son achat… !) chapeau pour toutes ces idées ! Et puis du coup on peu se créer ses propres embossages : je les vois les économies !
    Merci pour cette pointe masculine dans ce monde très trop féminin !
    Stéphanie

  8. Coucou je continu ma visite c est exelent !! merci !!!!

  9. Sylvie G. dit :

    Merci beaucoup pour l’explication

  10. Geyni dit :

    Merci pour ce tuto et tes explications le rendu est superbe !

  11. tegorine dit :

    belle découverte que tu partages fort appréciable. j’apprécie ton expérience je fais de la découpe je cherche à travailler sur des produits à commercialiser j’ai besoin de matos adaptés performants. Merci pour ces précieux conseils.

  12. Papillon Bleu dit :

    waouw!!! merci pour ces astuces!!!! et surtout merci pour ton partage!!!! big bisous

  13. coutureuse dit :

    merci pour le tuto, c’est sympa de partager………

  14. nathouile dit :

    whouahhhhhhhhhhhh bleuffant bravo pour cette trouvaille va certainement tester et merci du partage

  15. marion dit :

    merci et bravo pour cette idée ingénieuse que je vais essayer très vite

  16. petitestephie dit :

    Ben dis donc, encore une idée extra, et brillamment exécutée… vivement que je fasse l’essai avec ma petite cuttlebug 🙂

  17. Mido dit :

    Encore une idée superbe pour nos créations. Juste une question, est-il possible d’adapter les classeurs d’embossage aux dimensions de la sizix texture qui sont de 16 x 12 cm ? Pourrais tu expliquer comment le faire s’il te plait ? Merci de ton aide et bonne continuation

  18. joelle pelletier dit :

    super!les plaques ainsi crees sont a la vente?

  19. Djam dit :

    Merci beaucoup pour ce tuto!Je ne sais pas si j’oserai me lancer mais je garde cela en réserve!

    Djam

Laisser un commentaire

Bon ou mauvais les commentaires sont motivants. Alors n'hésitez pas…

Donec consectetur id quis, Curabitur leo. velit, libero ante. diam